Mémo - La présence chinoise au Sahel : les cas du Niger et du Tchad

Mercredi 07 juin 2017

Auteurs : Jean-Pierre Cabestan

Table-ronde de l'Observatoire Chine.

  • Comme ailleurs en Afrique où elle est maintenant très présente, au Niger et au Tchad la Chine doit faire face à des Etats qui soit sont fragiles (Niger) soit connaissent des problèmes de sécurité majeurs (Niger et dans une moindre mesure Tchad) : Boko Haram au Sud et à l’Ouest, des frontières poreuses au Nord et à l’Est. Néanmoins, la sécurité de ces pays s’améliore progressivement notamment grâce à l’Opération Barkhane lancée par la France. La présence française y est importante, comme la présence américaine. Les Etats-Unis jouent en effet un rôle complémentaire croissant dans la région, avec la présence de bases de drones de Niamey et d’Agadez. Quant à la présence chinoise, elle reste avant tout économique et a été ces dernières années ralentie par la chute des cours du pétrole.

 
  • Le contexte : Niger et Tchad
  • Les relations Niger-Chine
  • Les relations Chine-Tchad
  • Conclusions générales
  • Questions et réponses

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.