Des activités au cœur des grands enjeux actuels

 

Depuis 2006, notre recherche a cherché à progresser vers des grilles d'analyse de plus en plus fines. Partant des grandes tendances politiques et stratégiques nationales en relation avec la sécurité énergétique, le focus s'est peu à peu concentré sur des niveaux de recherches de plus en plus diversifiés, tant au niveau de l'échelle des études qu'au niveau de la technicité des sujets.

Les questions sur lesquelles se sont centrées nos recherches depuis 2006 ont été choisies parmi les thèmes qui nous ont semblé déterminer et influencer les relations internationales de manière conséquente sur les plans stratégique, politique, et économique.

  • Sur le plan de l'analyse stratégique, le programme cherche à extraire des données du contexte énergétique les déterminants des relations entre les principales puissances asiatiques (Chine, Inde, Japon) ainsi qu’avec celles extérieures à la zone (Etats-Unis, Russie, Union européenne). Une place particulière a été réservée aux questions de sécurité (tables rondes d’experts internationaux sur la question de la sécurité énergétique de la Chine et publication du Shaping China’s Energy Security, études et tables rondes sur les questions d’accès à l’énergie nucléaire civile en Asie du Sud-Est, …), mais aussi de coopération et de construction du dialogue international (coopération Chine-UE dans le domaine des réseaux d'approvisionnement en énergie, modalités de participation de la Chine aux institutions internationales de l'énergie, …)

  • Sur le plan de l'analyse économique, les questions abordées concernent les grandes évolutions des secteurs technologiques de l’énergie, déterminants pour leur impact sur la situation des entreprises étrangères en Asie (étude des réformes du secteur industriel en Chine, tables rondes sur les grandes stratégies politiques et entrepreneuriales menées en Chine dans les domaines de l'énergie, …)

  • Sur le plan de l'analyse politique, l’angle de recherche concerne l’étude comparée des politiques nationales qui déterminent de manière fondamentales les grandes trajectoires prises par des pays asiatiques ou des ensembles de pays asiatiques (étude CASS des politiques provinciales mises en place en Chine dans le domaine de l'efficacité énergétique, tables rondes sur une réflexion politique sur la construction d'un système d'approvisionnement électrique, …)

La structure générale de ce programme est complétée par une analyse portant sur les questions d'actualité majeures qui influencent les évolutions progressives ou brutales du contexte énergétique contemporain. Ainsi, une étude approfondie (plusieurs publications et un débat) a été réalisée à la suite de la catastrophe de Fukushima. Ces études peuvent être menées de manière spontanée par Asia Centre ou commandées par des décideurs publics ou privés.

 

Les tables rondes annuelles +

Les tables rondes annuelles ont constitué l'armature du programme énergie depuis ses débuts. Conduites en Chine et en Europe, elles se sont appuyées et ont développé les réseaux d'Asia Centre, tout en construisant et en confrontant les travaux d’une recherche sans cesse renouvelée et sans cesse élargie à des thématiques nouvelles.

 


 

2006-2007
Cinq tables rondes ont été tenues à Pékin et à Bruxelles entre septembre 2006 et décembre 2007 sur la prise de décision dans le secteur énergétique chinois. Ces premières séances de travail ont permis d’initier un dialogue entre experts chinois et occidentaux.
Participants : ERI (NDRC), Tsinghua, Peking University, Sinochem, Sinopec, State Grid Corporation, BNP Paribas, Alstom, Jones Day…

2008
Asia Centre a établi en 2008 un partenariat avec l’Académie Chinoise en Sciences Sociales (CASS) afin d’étudier la politique industrielle énergétique chinoise et les causes de la déficience énergétique chinoise au niveau local. Des enquêtes de terrain ont été réalisées dans les provinces de Pékin, du Guangdong et du Sichuan avec un focus sur le nucléaire, l’électricité, le pétrole et le gaz.
L’étude et les tables rondes ont été soutenues par trois groupes énergétiques majeurs et le Ministère des Affaires étrangères.

 

2010
En 2010, l’accent est mis sur des sujets de smart grid (distribution intelligente d’électricité, compteurs intelligents, ….) et d’efficacité énergétique. Le programme a bénéficié de l'implication du bureau de représentation de la Commission Européenne de Pékin. Il s’est concentré sur un sujet lié aux changements politiques, économiques et sociaux et à l’adaptation des modes de vie aux nouvelles conditions énergétiques : l’introduction d’un réseau électrique intelligent en Chine et les possibles coopérations avec l’Europe.
Les deux sessions se sont tenues à l’Université de Tsinghua, au centre de recherche E2C tout juste inauguré par M. Barroso, et ont rassemblé plus de 70 intervenants et participants, dont le commissaire européen à l’énergie Oettinger et son équipe. L'évènement a également permis aux acteurs européens et chinois d'engager des discussions à Bruxelles, en décembre, au sein de la Commission Européenne.

  • Les technologies smart grid en Chine et en Europe, 28 avril 2010, Pékin +
  • Séminaire Chine/Europe sur les smart grid, 16 et 17 décembre 2010, Bruxelles +

2011
Le programme 2011 a couvert une réflexion large sur les eco-cities avec le thème : vers des villes intelligentes et durables. Les tables rondes conduites en juin 2011 ont permis de poursuivre sur la lancée du dialogue Chine-Union Européenne initié en 2010, en réunissant des acteurs institutionnels et corporate, chinois et européens, et en accompagnant les acteurs européens dans ce dialogue au moyen de conseils d'expertise et d'études stratégiques ciblées.

Participants : the Delegation of the European Union to China, the Energy Research Institute of the NDRC, the MoHURD, the State Grid Corporation of China, the Sino-Singapore Tianjin Eco-city, the TEDA Low Carbon Eco-Center, the Chinese Ministry of Environmental Protection, the Chinese Renewable Energy International Association, ARUP, Siemens, Alstom, GDF, etc…

  • Energie en Chine : étancher la soif des villes de demain, 7 et 8 juin 2011, Pékin +

 

 

Les Petits déjeuners énergie +

En parallèle à nos Petits déjeuners éco qui se sont imposés dans les milieux économiques et entrepreneuriaux, Asia Centre lance pour 2012 un cycle de rendez-vous spécialement dédiés aux questions énergétiques et environnementales.

 

Les publications +

Les Rapports annuels de l’énergie reprennent le thème ayant dominé les recherches et les tables rondes de l’année, proposant une synthèse détaillée des conclusions apportées. Par ailleurs, dans le cadre de notre programme Energie/Environnement, la collection électronique d’Asia Centre s’enrichit depuis 2006 de nombreuses publications traitant de ces enjeux : études, notes d’actualités, comptes-rendus de conférences. Notre revue China Analysis, enfin, incluent de manière systématique à partir de 2012 des articles en lien avec l'énergie, rédigés par nos spécialistes.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.